logo SVS
Société vaudoise
de sylviculture

Bois de Chênes septembre 2011

C'est par une superbe matinée automnale qu'une quarantaine de membres ont parcouru le Bois de Chêne. Le coeur de ce massif, non exploité depuis plus de 50 ans, représente la seule forêt qualifiable de « vierge » du Plateau suisse. Sa visite s'inscrivait donc parfaitement dans notre année consacrée aux « Forêts pas tout à fait comme les autres ».

Disons-le tout de suite, et on pouvait le pressentir, 50 ans d'absence d'exploitation ne délivrent pas d'image de catastrophe...tout au plus quelques belles tiges occasionnaient des regrets à certains forestiers voyant se perdre de beaux bois!

L'ambiance brumeuse que tentait de percer le soleil baignait le site d'une lumière fascinante et douce. Des arrêtes séchardes et des fonds mouilleux modèlent la végétation au gré de leurs conditions de sol particulières, dans un paysage de doline douces. Les arbres sont le plus souvent vieux, certains sont cassés, d'autres tombés au sol sans que cela ne gène la contemplation: la plénitude de leur sénécence contribue au charme de la balade. A bien y regarder, le chêne a de la peine à tenir la distance, rattrapé et évincé par le hêtre, très dynamique sur ces stations et mieux armé pour affronter la concurrence. Jusqu'à quand? Un telle réserve est un observatoire privilégié de l'évolution de notre climat.

Deux bonnes heures de promenade et de découvertes sous la conduite de 2 biologistes, fabuleux de naturel et de compétence qui ont expliqué la forêt aux forestiers! Toutes ces petites choses qui émeuvent et touchent le visiteur et qui nous paraissent évidentes à nos yeux de professionnels. A l'évidence pour le commun des mortel, la forêt c'est bien plus que des arbres.

Et si pour nous, dans notre difficulté à partager notre passion « l'arbre cachait la forêt »?

Galerie