logo SVS
Société vaudoise
de sylviculture


La culture du noyer en forêt

La culture du noyer en forêt a été abordée lors de deux rencontres: un voyage d'étude en Isère et l'étude d'une placette de la CPP à Pomy.

Voyage d'étude en Isère

Voyage d’étude en Isère – 20 juin 2018 – la culture du noyer et du châtaignier.

En collaboration avec le CPP (Culture et promotion de bois précieux). Dans cet aperçu nous nous focalisons sur le noyer, sujet du thème de cette année.

Reboisement de noyer sur terre agricoleReboisement sur terre agricole
Reboisement de noyer hybride sur terre agricoleReboisement de noyer hybride
Semis de noix noyer hybrideSemis de noix noyer hybride

Conduit en Isère par Monsieur Jacques Becquey du CNPF (Centre national de la propriété forestière), organe paraétatique chargé du conseil et de la formation des propriétaires forestiers, couvrant 60% de la surface boisée française.

L’objectif était de prendre connaissance des modes de culture en forêt de ces deux essences, de leur commercialisation et reproduction.

Tous les points d’étude sont commentés sur le terrain et documentés de manière précise.

Le voyage d’étude commence par la visite d’une parcelle boisée sur terrain agricole juste après la guerre, comprenant une variété d’essence comme le frêne, le chêne rouge d’Amérique, le noyer hybride, le châtaignier, le tilleul, les charme, orme merisier. La qualité des arbres est remarquable, après la seule éclaircie faite en 1999. Qu’en aurait-il été avec de plus fréquentes éclaircies ?

La visite se poursuit dans un reboisement de 35 ha sur des terres agricoles de moindre rendement. L’étude porte sur une parcelle de noyer commun (J. regia) traitée en culture mixte, avec pâture de mouton sous couvert. [photo]

Un autre exemple porte sur un dispositif expérimental de merisier avec accompagnement accessoire d’aulne blanc. Le dispositif répété trois fois est contrebalancé de surfaces témoins en merisier pure. Les conclusions portent sur le comparatif entre peuplement pure et mélangé. [photo]

La visite du domaine se termine par une plantation de noyer hybride, initialement en mélange cultural avec de l’aulne blanc. Un agenda très réussi dans la composition du mélange.

La pépinière Payre nous accueille sur son domaine de 55 ha, où elle produit plusieurs clones de noyers à bois hybrides, certifiés INRA. [photo].

Placette de la CPP à Pomy

Rencontre d'étude à Pomy - 5 octobre 2018

Placette de noyer à PomyPlacette de noyer à Pomy
Présentation de la culture du noyer par Michel FélixPrésentation de la culture du noyer par Michel Félix
Couronne d'un noyer de la placetteCouronne d'un noyer de la placette

L'objet de la rencontre est l'analyse de placettes de noyer, pour certaines âgées de 20 ans. Michel Félix introduit les principes de cette culture du noyer dans un contexte forestier: la provenance des plants de noyer, la plantation et son entretien, la gestion du peuplement auxiliaire et l'élagage (une spécialité de Michel Félix).

Un partage d'expérience bénéfique à chaque participant, pouvant estimer le potentiel de cette culture dans le cadre de leurs domaines forestiers.